(kokouwe) chrysobalanus icaco

(kokouwe) chrysobalanus icaco

Telechargement 6 2

                            DEFINITION

Chrysobalanus icaco est un arbre fruitier de l'Amérique tropicale et des Antilles. On le rencontre aussi bien sur le littoral sec que dans la forêt semi-humide ou sur le bord des rivières

                            PRESENTATION

Cet arbrisseau buissonnant peut atteindre entre 5 et 7 mètres de hauteur. Ses petites fleurs blanches donnent naissance à des fruits à la forme d'une petite prune à la peau blanche, rosée ou pourprée selon les variétés. La pulpe blanche et farineuse est de saveur douce. L'icaquier est très rustique et s'adapte à des sols médiocre même sableux. Il supporte des températures très élevées, des sécheresses prolongées mais aussi de légères gelées. Les fruits servent à la confection de compotes et de confitures. Les amandes sont comestibles et généralement grillées avant d'être mangées. Cette plante est aussi connue pour ses vertus médicinales

traitement pour varicocèles sont disponibles ici 

Bozo bio afrique remede varicocele infertilite masculine hydrocele testiculaire copie

                            BIENFAITS

Pour profiter de ces bienfaits, la posologie recommande une décoction à 30 g de fruit pour un litre d’eau. L’écorce doit être prise en infusion pour prévenir et traiter la dysenterie et les diarrhées rebelles. Les feuilles, l’écorce ainsi que les racines préviennent les risques de leucorrhée.

Les femmes peuvent faire usage du sic des feuilles et des racines battues avec de l’huile en guise d’injections vaginales. Le produit obtenu permet de raffermir les muqueuses. La décoction de 10 à 20 g de feuille d’icaque mélangée dans un litre d’eau bouillante constitue de plus un antiseptique naturel. La préparation cicatrise les plaies et lutte contre les maux de gorge

L'écorce prise en infusion serait un excellent remède contre le dysenterie et les diarrhées rebelles. La décoction de racines, de fleurs et d'écorce était décrite comme anti-leucorrhéique, et celle des feuilles était administrée contre les maux de gorge et en lavement contre les affections intestinales.

traiement pour l'hydrocèle testiculaire sont disponibles ici

Sexe1 1

                            RECETTES
 Prenant la forme d’infusion, l’écorce permet en effet de combattre la dysenterie et les diarrhées rebelles.Pour soulager ce mal, les Indiens préparaient une pâte de l’amande pilée et ajoutaient de l’eau de fleur d’oranger.Les racines et les feuilles en décoction pour resserrer les organes féminins. Le produit servait ainsi à simuler la virginité d’une jeune femme. Les feuilles sont utilisées pour combattre les maux de gorge. Ils s’avèrent également un excellent remède contre les affections intestinales.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire