Anacardium Occidentale (akajou tin) 

Anacardium Occidentale (akajou tin) 

Telechargement

DEFINITION

Anacardium est une espèce de petit arbre de la famille des Anacardiaceae, originaire d'Amérique tropicale et cultivée dans les zones tropicales pour sa production de noix de cajou et de pomme de cajou. Aux Antilles et à la Réunion, on l'appelle en créole Pomme-casjou ou Noix-casjou

le traitement des fibromes utérins est disponible ici

Bozo bio afrique tisane remede infertilite feminine trompes bouchees perte blanche tomber enceinte kyste fibromes myome

PRESENTATION

C'est un petit arbre à cime évasée mesurant de 6 à 12 m de haut, parfois plus (jusqu'à 15 m) 9. La racine principale est pivotante et s'enfonce à grande profondeur; les racines latérales, très développées, s'étendent souvent loin autour de l'arbre. Les feuilles simples vert foncé sont persistantes, alternes, ovales-obovales et coriaces. Ils mesurent 10 à 20 cm de long et peuvent atteindre 10 cm de largeur10. Ils ont une nervure médiane bien visible et 6 à 10 paires de veines latérales

BENEFITS

Les produits Anacardium sont connus depuis longtemps pour avoir des effets anti-inflammatoires, neutraliser une glycémie élevée et prévenir la résistance à l'insuline chez les diabétiques. Chez les personnes obèses qui déclarent «manger malgré elles, contre leur gré, malgré leurs résolutions» car manger les calme ou les soulage. Anacardium peut aider à réguler leur appétit

les traitements du diabète sont disponibles ici

Bozo bio hemorides interne et externe frigidite infection

 

TOXICITY

L'huile extraite de la coque toxique du fruit peut être utilisée pour produire des vernis, des insecticides ou de l'encre indélébile10. Cette huile, toxique et irritante pour la peau, doit être manipulée avec précaution. Les brindilles et les feuilles de l'arbre peuvent être mangées par le bétail

 

traitement de l'infertilité de couple sont disponibles ici

Bozo bio afrique remede ejaculation precoce faiblesse sexuelle

RECIPE

Un thé préparé avec l'écorce est utilisé comme lavement pour les sécrétions vaginales et comme astringent après extraction dentaire; les feuilles écrasées dans l'eau avec de l'argile blanche constituent un remède contre les règles persistantes également observées en Amazonie péruvienne selon lesquelles les fruits verts sont utilisés pour traiter l'hémoptysie (crachats de sang). En médecine traditionnelle africaine, une macération d'écorce fraîche dans l'eau est absorbée pour traiter les maux d'estomac (POUSSET, 1989). Enfin, les Amérindiens du Suriname utilisent l'huile toxique de la noix pour tuer les larves de mouches qui se sont insérées sous la peau

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire